La maison connectée : le pilotage à distance

Avec l’explosion des objets connectés, la maison connectée est aujourd’hui une réalité. Plus facile, plus économique et plus pratique, la domotique rend les opérations du quotidien plus fluide. Le pilotage à distance couvre de nombreuses applications différentes pour répondre aux besoins de vos clients, qu’il s’agisse de particuliers ou de professionnels. Gros plan sur cette révolution qui permet de gérer les locaux, même et surtout de loin.

# Le pilotage à distance, c’est quoi ?

Le pilotage à distance ou domotique, rassemble les techniques d’automatisation et de télécommunication au sein de la maison (de « domus », maison, et « tique », technique). On parle aussi de maison connectée ou de maison intelligente. Ainsi, de nombreuses opérations de la vie quotidienne peuvent être actionnées à distance ou même se faire sans intervention si elles sont programmées selon des scénarios. La domotique peut aussi s’intégrer très bien dans les locaux professionnels ou dans différents bâtiments même industriels.

# La domotique, gage de confort et gain de temps pour vos clients

Avoir une maison connectée ne relève pas du gadget mais apporte une réelle plus-value à la maison. Une fois programmées, certaines actions n’ont plus besoin d’être répétées chaque jour : elles se font automatiquement. Les volets roulants par exemple peuvent se lever tous les matins à 7h30 et s’abaisser le soir à 22h. Inutile d’y penser ou de faire le tour de la maison pour s’occuper de chaque fenêtre, tout est automatique. Vos clients apprécieront cette nouvelle manière de vivre, plus simple et plus fluide. Même chose pour une alarme de boutique, que vos clients pourront actionner d’un simple clic sur leur smartphone, même depuis leur lieu de vacances par exemple. Une averse est annoncée ? Inutile d’arroser les espaces verts. En un clic, les arrosages automatiques programmés pour 19h sont désactivés pour la journée.

# Les équipements pilotables à distance

Aujourd’hui, un grand nombre d’équipements peuvent être automatisés ou contrôlés à distance. Voici quelques exemples de ce que vos clients pourront expérimenter :

  • Les volets roulants font souvent l’objet d’automatisation, car leur ouverture ou leur fermeture peut vite être fastidieuse dans une grande maison.
  • Le portail mais aussi l’éclairage peuvent être pilotés à distance. Avec des groupes de contrôle, il est même possible de gérer un groupe de luminaires en particulier. Pratique quand une zone répond aux mêmes besoins des occupants : les chambres dans un logement par exemple, ou les locaux communs (accueil, cafétéria, salle de pause…) dans des bâtiments professionnels.
  • Le chauffage fait aussi partie des équipements généralement automatisés. Une fois les paramètres définis, le chauffage s’ajuste tout seul et en permanence et permet à la fois un gain de confort mais aussi des économies. Il est aussi possible d’ajuster à distance le chauffage selon la météo annoncée.
  • Et avec l’arrivée de nombreux objets connectés comme les ampoules, les enceintes, les prises électriques, les tondeuses ou les équipements de système d’alarme, la domotique prend un nouvel essor.

Ce ne sont plus deux ou trois équipements qui sont automatisés mais la coque des bâtiments tout entière (chauffage, climatisation, ouvrants…) et les objets du quotidien. Et pour tous les équipements connectés, il est toujours possible de reprendre la main et de choisir d’intervenir. Pratique pour allumer le chauffage en cas de retour à l’improviste ou de le couper sur la route des vacances en cas d’oubli. Idem pour les locaux professionnels, qu’on peut ainsi gérer à distance, même les jours où ils ne sont pas occupés.

# La maison connectée pour qui ?

Avec la multiplication des objets connectés, la domotique s’adresse à tous. Les solutions apportées conviennent à tout le monde, à tous les âges et à tous les budgets car elles couvrent tous les besoins de la vie quotidienne, à la maison comme dans la vie professionnelle. Elles répondent aux attentes en matière de sécurité pour contrôler et sécuriser sa maison ou même assurer sa santé comme avec les détecteurs de monoxyde de carbone ou de fumée. Elles permettent aussi de gagner du temps, avec le portail, les volets roulants et l’éclairage automatique qu’il soit à l’extérieur ou à l’intérieur de la maison. Plus amusantes que fonctionnelles, les solutions de musique et d’enceintes connectées ou de lumière colorée apportent une touche de fantaisie dans la vie quotidienne mais peuvent aussi contribuer à créer des ambiances haut de gamme dans des lieux d’accueil comme les restaurants, les spas…

Les prix des équipements est souvent surestimé par les clients. Si les prix d’un modèle à l’autre varient, vous pouvez compter une moyenne de 2 000 € environ pour une solution domotique complète pour un client particulier. Pour ce prix, il bénéficie de la box (200 €), de la gestion des volets roulants (200 €) et du chauffage (200 €). Vous pouvez compter environ 500 € pour l’éclairage et le remplacement des interrupteurs ou l’ajout de lampe connectées et 250 € pour divers appareils électriques. Enfin, une solution de sécurité avec des détecteurs de présence, de vibrations et de caméras revient en moyenne à 500 €. Il s’agit évidemment d’ordres de grandeur que vous affinerez en fonction des équipements choisis.

# Comment fonctionne le pilotage à distance ?

Rendre sa maison connectée est à la portée d’un particulier mais souvent, l’intervention d’un professionnel est souhaitée pour s’assurer de faire les bons choix et surtout pour être certain que tout fonctionne. Une belle opportunité pour vous que de répondre à cette demande d’accompagnement et parfois aussi de formation à l’utilisation des équipements.

Le système domotique fonctionne avec 3 familles d’équipements :

  • La box : c’est elle qui transmet les ordres de manière automatique ou ponctuelle, un peu comme une box internet. Elle fonctionne avec toute une gamme d’objets compatibles.
  • Les capteurs : les capteurs vont analyser les données et permettre à la box d’agir en conséquence. Il peut s’agir de caméra de surveillance, de capteurs de fumée, de température, de consommation d’eau, d’électricité ou de chauffage, mais aussi de luminosité pour allumer l’éclairage par exemple.
  • Les actionneurs : ce sont eux qui vont mettre en mouvement les volets (moteurs) ou actionner les appareils électriques ou le chauffage.

Si les fils posaient problème pour transmettre les ordres il y a quelques années, le problème est maintenant résolu avec les ondes et la plupart des objets connectés sont aujourd’hui sans fil. Reliés à internet via le wi-fi ou le bluetooth, les équipements de la maison peuvent être contrôlés depuis n’importe où grâce à un smartphone et à tout moment.

# Le coup de cœur Sonepar : le programme Eliott Legrand

L’entreprise Legrand a décidé de lancer un programme pour promouvoir les objets connectés. Son nom ? Eliott. Le programme Eliott a pour vocation de développer les solutions d’automatisations et d’objets connectés compatibles avec les systèmes Legrand. Eliott vise aussi à favoriser l’interopérabilité des systèmes afin de rendre l’expérience, à la fois pour les utilisateurs mais aussi les installateurs, plus intuitive et facile au quotidien.